L’Info s’adapte aux circonstances particulières de la pandémie et vous propose quelques plages de vie en complément de ses éditions print.

SPORTS ET LOISIRS

Numéro 25

Au royaume de la petite reine

Crans-Montana s’affiche comme un haut lieu du cyclisme. Dans notre édition print du 14 août, des accros du vélo confirment à Samuel Jacquier que la destination offre un formidable terrain de jeu aux cyclistes en mode route ou tout terrain. Et pour celles et ceux qui hésiteraient encore à pratiquer ce sport en vogue, les photos de Luciano Miglionico devraient finir de les convaincre.

 

Numéro 24

La cabane des Violettes au fil du temps

Ce site emblématique de notre région est étroitement lié à l’histoire de la section Montana-Vermala du Club Alpin Suisse (CAS), qui fête cette année son centenaire. Rétrospective en six images légendées par Blaise Craviolini. Revivez les étapes clés de la cabane dans notre version print.

Photos fournies par le CAS Montana-Vermala

1.

Web Photo 1

En préambule, il faut préciser que les membres du CAS Montana-Vermala ont d’abord loué un chalet à Plans-Mayens comme premier «siège» du club. Lors de l’assemblée du 27 décembre 1924, une commission ad hoc a été nommée pour étudier l’opportunité de construire une cabane. Il aura fallu pas moins de 15 séances jusqu’à la concrétisation du projet et son inauguration officielle, le 9 août 1925.

2.

Web Photo 2

Cette première cabane érigée au lieu-dit Plan des Violettes a fait l’objet d’âpres négociations financières. Son budget a finalement été approuvé par les membres lors de la séance du 21 avril 1925. Une enveloppe de 4500-5000 francs a été débloquée pour une surface de 28 m².

3.

Web Photo 3

Il n’a fallu que 8 ans, au comité de l’époque, pour se persuader que le CAS Montana-Vermala était un peu trop à l’étroit dans ses murs initiaux. Et pour commencer à envisager soit l’agrandissement du site existant, soit la construction d’une deuxième cabane des Violettes. La deuxième option a été retenue après une décennie ou presque de volte-face et autres palabres.

4.

Web Photo 4

L’inauguration de la deuxième cabane des Violettes, sur le même site que de nos jours, s’est déroulée le 8 octobre 1944. après une décision formelle du 2 mai 1944 de la Grande Bourgeoisie – propriétaire des lieux – et un acte de donation signé par les parties. Il est spécifié, dans ce document, que «la section de Montana-Vermala du CAS pourra utiliser les matériaux naturels de construction tels que pierre et sable se trouvant sur place pour l’édification de sa nouvelle cabane».

5.

Web Photo 5

La perspective d’un deuxième agrandissement, ainsi que son amélioration, est évoquée en assemblée le 8 décembre 1977 en première instance. Le crédit de 70 000 francs est voté lors des assises du 7 juillet 1978. Les travaux sont échelonnés jusqu’à l’inauguration du 7 octobre 1979.

6.

Web Photo 6

Il faut aussi faire mention, dans cet historique qui est loin d’être exhaustif, d’une troisième phase d’agrandissement et de rénovation, en 1991. La cabane est cette fois rehaussée d’un niveau et tout est relooké et modernisé pour, selon ses dirigeants de l’époque, «affronter les exigences du prochain millénaire». Mais le confort a un prix : 600 000 francs ! On est loin des 4500 francs d’investissement originel… Sous la présidence de Xavier Robyr, un nouvel assainissement a été décrété en 2011. La partie restauration et les dortoirs ont été modernisés pour répondre aux exigences sécuritaires de protection incendie.

Plus de compléments de l'INFO